Amis grimpeurs, l’activité escalade se développe sur le territoire !

En 2019 un premier travail a été réalisé pour la structuration et la pérennisation de l’activité escalade dans le cadre du projet NATTUR. Aujourd’hui, le Département de l’Ariège poursuit son action en lançant la phase 2 de l’étude.

Retardée en 2020 par la crise sanitaire, cette deuxième phase a démarré en mai 2021 pour étudier les potentialités d’amélioration et de développement afin de valoriser l’activité escalade.

Notre objectif est de définir un programme d’amélioration, de valorisation et de développement de l’escalade. Cela passera par :

  • Une meilleure connaissance des pratiquants et des retombées de l’activité,
  • L’identification des points d’amélioration de l’accueil touristique pour cette pratique,
  • Donner les éléments pour tendre vers un développement raisonné de l’activité,
  • Aller vers la valorisation touristique de l’escalade.

Pour cela sont notamment prévues entre mai et novembre 2021 :

  1. Une enquête en ligne auprès des pratiquants de l’escalade
  2. La définition d’une stratégie d’accueil des grimpeurs (aménagement des parkings, des accès, contenu des panneaux d’information…)
  3. La définition d’une stratégie de communication
  1. L’enquête auprès des pratiquants

La réalisation d’une enquête en ligne auprès des pratiquants licenciés (en partenariat avec les fédérations et clubs) ainsi que les grimpeurs non licenciés via les réseaux sociaux, doit permettre de déterminer leur profil, la composition du groupe, le niveau de pratique, les sites fréquentés, la période, leur fréquence de pratique, leur type et niveau de dépenses, leurs avis sur les sites d’escalade ariégeois etc….

Elle doit nous permettre de mieux connaître le profil des grimpeurs et leurs pratiques, mais aussi d’affiner les retombées économiques de cette activité pour les territoires, et enfin de recueillir des éléments pouvant permettre d’améliorer leur accueil sur les sites d’escalade.

Cette enquête sera également diffusée de l’autre côté de la frontière pour obtenir des éléments sur les grimpeurs catalans et espagnols qui viennent exercer leur activité sur les sites ariégeois. L’enquête pourra également être adaptée par les partenaires espagnols et catalans afin de mieux connaître les habitudes des grimpeurs sur leurs propres sites d’escalade.

L’enquête est disponible en ligne ici 

Les résultats de cette enquête seront connus à l’automne 2021.

  1. La définition d’une stratégie d’accueil des grimpeurs : définir un cadre de référence pour l’aménagement des sites d’escalade

L’étude proposera des recommandations qui permettront d’envisager une stratégie d’accueil des grimpeurs sur le territoire. Ces recommandations se feront en lien avec la stratégie d’accueil d’autres sports de nature notamment la randonnée.

Un aménagement type sera défini avec une estimation budgétaire pour les éléments suivants :

  • Zone de stationnement,
  • Équipements et services à proposer sur la zone d’accueil,
  • Signalisation à mettre en place,
  • Gestion des accès à la falaise,
  • Information sur le site de pratique.

Dans le cadre de l’étude, des suggestions d’aménagements seront proposés sur des sites test : un par territoire ariégeois impliqué (Haute Ariège, Pays d’Olmes, Pays de Tarascon), et ces principes d’aménagement seront un cadre de référence pour l’aménagement de tous les sites d’escalade.

3. La définition d’une stratégie de communication

Les retours de l’enquête permettront d’alimenter une étude menée sur la stratégie de communication à déployer à propos de l’escalade.

Cela passera notamment par les supports à développer pour mieux informer les pratiquants sportifs sur les lieux d’escalade, tel qu’un topoguide, mais aussi informer à propos des conditions, des informations pratiques, de la signalisation, …

Restez connectés pour découvrir les résultats de l’enquête et les prochaines réalisations menées sur l’activité escalade !